Posted on

La collecte ou le recyclage

La récupération ou l’acquisition de bijoux :

La première étape de fabrication d’un bijou correspond à la collecte ou au recyclage des matériaux que la fauvette utilisera pour créer. Définir le travail de la fauvette revient à distinguer 3 types de récupérations de bijoux différentes voire d’achat de pièces neuves.

Mais qu’ils soient anciens, plus récents ou même neufs, une fois que les bijoux ou que les éléments sont collectés, la fauvette ne les utilise pas forcément tout de suite. Elle ne sait jamais quand un élément sera transformé en un bijou ou quand un bijou ancien sera recyclé dans une composition nouvelle. Une pièce peut rester plusieurs semaines, plusieurs mois et même plusieurs années sans être utilisée. Une pièce peut somnoler beaucoup de temps avant de devenir un bijou. Mais l’essentiel est que la pièce a d’abord été collectée. Elle est donc à la disposition de la créatrice.

La collecte de bijoux anciens ou de pièces rares :

Les différentes pérégrinations de la fauvette la conduisent d’abord à récupérer des bijoux anciens ou des pièces rares. Que ce soient de vieilles broches, de vieilles boucles d’oreilles, de vieux colliers, de vieux bracelets, de vieux pendentifs, plus ou moins abîmés, la fauvette récupère ce qu’elle estime en état de l’être, en vue de recycler ces matériaux à plus ou moins long terme. Ce sont souvent des pièces abandonnées, qui ont déjà eu une vie, et que la fauvette fera revivre au sein de nouvelles compositions. Ce sont des pièces ou des bijoux qui parlent d’autres époques et dont elle souhaiterait actualiser le discours ou le mêler à un ici et maintenant.

La collecte de bijoux fantaisies ou de matériaux plus récents :

La fauvette ne récupère pas que de l’ancien et ne recycle pas que de vieux bijoux. Parfois, il arrive que des éléments de bijoux fantaisies, ces bijoux fabriqués en grandes séries, industriellement, à la chaîne, l’intéressent et il arrive que des éléments de bijoux plus récents l’inspirent. Alors, elle décide de les récupérer et de les acheter en vue de les singulariser dans des compositions où ces pièces seront plus remarquables.

L’achat de matériaux neufs :

Enfin, la fauvette achète également des produits neufs. Ils peuvent être des matériaux neufs comme des breloques, des perles, des pierres semi-précieuses ou des pièces en émail qu’elle aime. Mais ces produits neufs peuvent aussi être des matériaux qui lui seront tout simplement utiles pour finaliser le processus d’assemblage de pièces diverses. Ces produits neufs peuvent alors être des chaînes, des fermoirs, des attaches, des tiges ou d’autres accessoires.