Posted on

La boite à trésors

Les richesses du passé à l’œuvre aujourd’hui :

La fauvette apprécie partager des moments de création avec des personnes qui viennent à sa rencontre.

Ces dernières découvrent cette activité de fabrication de bijoux dans une atmosphère conviviale. C’est l’occasion de discuter et d’échanger tout en créant.

La fauvette met alors tout son matériel à leur disposition, et elle les guide étape par étape si nécessaire.

Pourtant, la fauvette a remarqué que ce n’est pas parce que plusieurs personnes utilisent le même matériel qu’elles vont pour autant produire les mêmes bijoux.

Bien au contraire. Tous les bijoux diffèrent de styles et chacun a sa patte.

La sensibilité de chacun est donc inscrite au cœur des bijoux.

Mais comme ici, sur internet, l’atelier est virtuel, la fauvette ne peut donc pas vous aider directement à créer par vous-mêmes vos propres bijoux. Et un tutoriel ne saurait remplacer le partage qui s’opère lors de rencontres.

Or, dans l’univers du virtuel, c’est le mot qui est roi.

Mais cela tombe bien car la fauvette aime aussi beaucoup les mots.

Alors à défaut de pouvoir utiliser le matériel de la fauvette et de bénéficier de ses bons conseils pour créer des bijoux, la créatrice vous propose plutôt de vous faire profiter des connaissances qu’elle glane de ci de là et qu’elle a décidé de rassembler dans son atelier virtuel.

Elle espère ainsi que vous apprécierez ce partage de connaissances et de richesses du passé qui forgent également notre aujourd’hui.

Les trésors de la langue :

Dans le monde du bijou, des mots spécifiques sont employés par les artisans, les professionnels ou les fabricants : c’est la langue du bijou.

Donc d’essayer, d’une part, de décoder une partie de ce langage spécialisé paraissait en effet important pour la fauvette.

Mais de connaître l’histoire et l’origine des mots, leur sens, et parfois même leur symbole, est également précieux pour mieux comprendre la fonction des objets qu’ils désignent.

Donc la fauvette souhaitait aussi revenir sur ces bijoux de la langue qui, ceux-là, ne sont pas des piercings.

  • Langue du bijou et bijoux de la langue

Les trésors de l’histoire :

Les bijoux font partie de notre histoire. Ce sont des trésors de l’histoire de l’être humain.

A priori, le bijou est un objet qui ne sert pas à la survie de l’être humain.

Néanmoins, la fauvette s’autorise une voire deux hypothèses :

Et si certains de nos lointains ancêtres, nomades, avaient porté leur couteaux (en bois, en pierre, en os ou en ivoire) autour de leur cou ou autour d’un ceinturon pour aller chasser ?

Alors, les tous premiers bijoux de l’histoire humaine ne seraient finalement que des armes blanches pendues à des lianes.

Mais de là, une autre proposition surgit : et si l’enfant enlaçant ses bras autour du cou de sa maman incarnait tout simplement l’archétype des tous premiers colliers et des tous premiers bijoux précieux ?

En tous cas, il est certain que le bijou raconte quelque chose de l’être humain et de sa condition au sein d’un ensemble d’autres êtres humains.

  • Une petite histoire du bijou

 

Posted on

Témoignage de Lise de Paris

Une cliente rencontrée lors d’un marché :

Lise a fait une commande après avoir rencontré la fauvette sur un marché de créateurs à Paris.

Elle a écrit à la fauvette par mail et comme la fauvette a été très touchée, elle a demandé à Lise si elle voulait bien témoigner pour le site. Lise a été ravi d’accepter et la fauvette l’en remercie chaleureusement.

Voici son témoignage :

« J’ai découvert le stand de bijoux de la fauvette à Paris, lors d’un marché de créatrices et de créateurs. On se promenait avec une copine. Je me souviens qu’il y avait du monde qui regardait. Moi j’ai complètement craqué pour une paire de boucles. Je ne les ai pas trouvé trop chères donc je les ai prise. Mais franchement, j’ai adoré son travail et j’avais vraiment envie de prendre plein de bijoux.

Je suis étudiante. Donc quand j’ai eu un peu plus d’argent, je suis directement allé voir sur le site pour acheter ce qui me plaisait.

Les bijoux étaient bien enveloppé, j’ai reçu ma commande en 2 jours, ça a été super vite.

J’adore porter les bijoux de la fauvette (j’ai déjà un collier, 2 paires de boucles et un bracelet !)

Félicitations pour tout ! » Lise de Paris

Posted on

Témoignage de Gérard du Loiret

Des hommes commandent aussi des bijoux pour offrir à leur femme :

Fait assez rare, il est quelques hommes qui achètent en effet des bijoux à la fauvette pour les offrir ensuite à leur compagne, à leur femme, à leur fille, ou à leur amie.

C’est le cas de Gérard dans le Loiret qui est venu à plusieurs reprises dans la boutique pour commander des bijoux.

Cela a attisé la curiosité de la fauvette qui a donc décidé de demander à Gérard s’il serait d’accord pour répondre à quelques questions simples.

Très sympathiquement, Gérard a accepté et voici ce qu’il en résulte :

« J’ai découvert le site internet de la fauvette par hasard en cherchant des bijoux à offrir pour ma femme.

D’abord, je n’avais vraiment pas envie de courir dans les magasins (je ne suis pas du tout un adepte du lèche-vitrine). Donc de chercher sur internet me facilitait la vie et me permettait de commander sans bouger de chez moi.

J’achète très rarement des produits sur internet.

Ensuite, je ne voulais pas acheter un bijou standard ni m’adresser à une enseigne connue. Pour tout dire, j’ai l’impression que les bijoux se ressemblent tous et surtout qu’ils sont chers.

Je ne sais plus exactement comment je suis arrivé sur le site de la fauvette, mais je me souviens avoir tapé des mots, avoir parcouru plusieurs pages, même visité plusieurs sites de créateurs ou de créatrices avant d’y arriver.

Je l’ai trouvé bien fait, donc j’ai regardé les bijoux.

J’ai rapidement repéré un bijou qui me plaisait et je le trouvais vraiment pas cher par rapport à ce que j’avais vu.

Donc je me suis lancé mais au départ je reconnais avoir eu un peu peur. Comme je ne suis pas du tout habitué à commander sur internet, j’ai toujours peur de me faire arnaquer.

J’ai payé par carte bleue via le site paypal.

Je crois que j’ai commandé un vendredi après-midi si mes souvenirs bon, alors que ma femme était absente. Dès le lendemain matin, dans ma boite mail, j’ai vu que j’avais reçu un mail de la fauvette qui me disait que ma commande était en préparation. Du coup cela m’a rassuré. Et puis j’ai reçu le colis le mardi matin suivant. Cela a été très vite.

Le pli était très discret et le bijou très bien enveloppé. Je les offert immédiatement à ma femme pour qu’elle ouvre son cadeau. Elle a été surprise et cela lui a fait très plaisir.

J’étais super content. Le bijou correspondait à ce que j’avais vu. Ma femme m’a félicité pour ma trouvaille !

Du coup, la fauvette est devenu pour moi une bonne adresse, donc j’ai mis le site en favori pour le retrouver facilement. Comme j’ai vu que ce style plaisait à ma femme, j’ai refait une commande pour sa fête !

Je recommande vivement et j’en parle autour de moi.

C’est du beau boulot la fauvette ! » Gérard du Loiret

Posted on

Accessoires Barrettes

Des barrettes retravaillées et customisées :

Parfois, la fauvette aime aussi créer des accessoires pour femmes comme les barrettes.

A la croisée des chemins avec la couture, elle utilise du tissu qu’elle mêle à des perles ou des boutons.

Il en résulte des petites barrettes très mignonnes qui viendront apporter une touche d’originalité à vos coiffures.

Découvrez dans la boutique de la fauvette la gamme de ses barrettes.

Posted on

Bracelets femmes deux tours et plus

Des bracelets qui peuvent devenir des colliers :

Certains des bracelets que la fauvette crée sont si longs qu’ils peuvent s’enrouler deux fois autour du poignée.

Il arrive aussi qu’elle en confectionne certains qui s’enroulent trois fois autour des poignées.

Alors, leur longueur peut permettre de les porter comme collier ras-du-cou.

Tout dépend aussi du tour du cou que vous avez.

En bronze ou dorés, découvrez dans la boutique de la fauvette ses bracelets doubles.

Posted on

Bracelets femmes un tour

Des bracelets en bronze ou dorés :

Pour habiller les poignées, et même pourquoi pas les chevilles des femmes, la fauvette crée toute une gamme de petits bracelets.

Et hop ! En faisant seulement un tour de poignée, ils peuvent discrètement mettre en valeur vos mains et vos avant-bras, et s’harmoniser avec vos ensembles de vêtements.

Très féminins, super légers, la fauvette confectionne ses bracelets à partir de chaînes en bronze ou de chaînes dorées (sans nickel bien entendu), ou à partir d’un mélange des deux.

Là encore, comme les mots ne peuvent remplacer ce que les bracelets propose à la vue, la fauvette vous invite à découvrir ses produits.

Visitez donc dans la boutique la famille des bracelets simples.

Posted on

Boucles d’oreilles mouvements

Des boucles d’oreilles qui en font tout un cinéma :

Les jeux de boucles d’oreilles mouvements, dans un silence quasi-religieux, bouclent la boucle.

Le mouvement est ainsi donc à l’honneur dans cette famille de boucles d’oreilles.

Certes, le cinéma est une série d’images fixes qui défilent à très grande vitesse les unes après les autres, et le cinéma est, dans un projecteur, une série de vues pulsées à grande vitesse derrière un obturateur. Et, en effet, « le cinéma se situe entre les images », comme le rappelait à la fin des années dix-neuf cent cinquante un cinéaste connu sous le nom de Peter Kubelka.

Or, qu’il soit décomposé en série sur différents plans ou ramassé et fondu sur un même plan, le mouvement est probablement, pour la fauvette, réunit et rafraîchit quelque part entre les deux oreilles.

Aussi, la fauvette a fait de chaque boucle d’oreille une image fixe.

Et, partant de là, la fauvette a fait de paires de boucles d’oreilles des petits films d’animation, et notamment des petits films dans lesquels chaque boucle ou chaque fragment de boucles d’oreille sont donc les photogrammes d’un métrage de cinéma.

Ainsi, sans en faire tout un plat, les collections de boucles d’oreilles mouvements de la fauvette font également clairement référence, en filigrane, à une longue liste de personnages dont on pourrait encore citer Michael Faraday, Eadweard Muybridge, Etienne-Jules Marey, Georges Méliès, Maurits Cornelis Escher ou encore Norman MacLaren, Stan Brakhage, Robert Breer…

Dans la boutique de la fauvette, ça bouge avec les boucles d’oreilles mouvements.

Posted on

Boucles d’oreilles tendance émail

Des émaux colorés de toute beauté :

Parmi les pièces que la fauvette aime utiliser pour confectionner ses boucles d’oreilles figurent les émaux.

Emotions garanties donc pour ces bijoux colorés qui ne risquent finalement que de vous séduire.

La fauvette les monte sur des ensembles qui sont la plupart du temps en bronze.

Puis, tout simplement, elle les agence dans le style particulier qui est le sien, et compose ainsi ses partitions musicales.

Découvrez donc dans la boutique les boucles d’oreilles en émail.

Posted on

Boucles d’oreilles de type dorée

Vous allez adorer !

Tout comme pour la confection de certains de ses colliers ou de certains de ses bracelets, la fauvette utilise une base de pièces dorées.

Des attaches dorées forment d’abord la clé de sol de la partition.

Puis la partition peut se poursuivre par une chaîne dorée, ou directement par des breloques dorées.

Enfin, elle peut se ponctuer par tous les éléments dont la créatrice dispose : perles de verres colorées, chapelets, pompons colorés… La liste est longue.

Découvrez plutôt dans la boutique les produits en vente de boucles d’oreilles dorées.